vendredi 30 novembre 2012

Journal du 30 novembre 1895

Ramener les images au bercail où on les examine, où on les compte, où l'on sépare les saines des galeuses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.