samedi 1 septembre 2012

Jules Renard, Mohican ou Huron ?

... Plus tard, Renard connaitra de belles dames, Sarah Bernhardt, Mme Rostand, Mme Muhlfeld, Mme Marcel Boulanger, mais en face d'elles, il tiendra à rester le Mohican, ou le Huron, ou le paysan de Chitry, simple et narquois. Mme Muhlfeld raconte, en un livre de souvenirs, qu'elle fut invitée un soir à dîner avec son mari et les Rostand, dans le petit appartement de la rue du Rocher :
"Au moment de passer à table, la porte de la salle à manger s'ouvrit à deux battants et un jeune garçon de douze à quatorze ans, vêtu d'une serpillère bleue, faisant fonction de valet de chambre, nous dit simplement: - C'est cuit. Cela nous enchanta et nous vîmes dans cette interprétation de l'habituelle "Madame est servie" une manière bien à lui de nous éclabousser de sa simplicité.
(Léon Guichard, Jules Renard, La Bibliothèque idéale, Gallimard, p. 62)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.