dimanche 24 janvier 2016

Incipits

Le reflet de la porte vitrée du parloir passa brusquement sur le sable de la cour, à nos pieds, Santos leva la tête et dit: "Des jeunes filles."
(Valery Larbaud, Fermina Marquez)

Les jours d'été reviendront encore mais la chaleur ne sera plus jamais aussi lourde ni les rues aussi vides qu'à Milan, ce mardi-là.
(Patrick Modiano, Voyage de noces)

Dans un des plus beaux hôtels de la rue Neuve-des-Mathurins, à onze heurs et demie du soir, deux femmes étaient assises devant la cheminée d'un boudoir tendu de ce velours bleu à reflets tendres et chatoyants que l'industrie française n'a su fabriquer que dans ces dernières années.
(Honoré de Balzac, Une fille d'Ève)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.