vendredi 15 janvier 2016

Incipits

Arthur ouvrit la porte avec son passe-partout et entra, suivi d'un jeune homme qui se découvrit d'un geste gauche.
(Jack London, Martin Eden)

L'atelier était plein de l'odeur puissante des roses, et quand une légère brise d'été souffla parmi les arbres du jardin, il vint par la porte ouverte, la senteur lourde des lilas et le parfum plus subtil des églantiers.
(Oscar Wilde, Le portrait de Dorian Gray)

Au commencement du mois d'octobre 1829, M. Simon-Babelas Latournelle, un notaire, montait du Havre à Ingouville, bras dessus, bras dessous, avec son fils, et accompagné de sa femme, près de laquelle allait, comme un page, le premier clerc de l'étude, un petit bossu nommé Jean Butscha.
(Honoré de Balzac, Modeste Mignon)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.