mercredi 9 septembre 2015

Journal du 9 septembre 1889

Boulouloum, tu auras beau t'ennuyer, plus tard, dans un salon, la maîtresse de maison ne s'en apercevra pas, ne le croira pas. Elle trouvera simplement que tu as l'air "anglais".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.