mardi 31 juillet 2012

Journal du 31 juillet 1894

Arromanches. La grande horloge était couchée par terre, comme si on avait mis le temps dans un cercueil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.