lundi 2 juillet 2012

Journal du 2 juillet 1893

Un jeune homme que je ne nommerai pas, parce qu'il s'appelle Roguenant, me disait hier:
- Je ne connais Virgile que par la traduction, mais, j'en suis sûr, vous lui ressemblez, et vous avez en vous quelque chose de grec.
Et il insistait de façon à me prouver qu'il ne se trompait pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.