lundi 23 avril 2012

Un fantaisiste: Jules Renard 2/2

Tel un paysage, le comique est un état d'âme. Jules Renard excelle à nous le suggérer, par une incantation sienne, qui spécifiquement vaut celle des poètes...
Aussi est-il, entre les fantaisistes, celui dont on ne se lasse point... autant de petites pages à relire, jusqu'à la mémoire, par cœur,  sans altération du plaisir, puisqu'il n'y a pas là rire émoussable ou surprise de suite éventée, puisqu' aussi il ne fatigue point par des bavardages et des délayages où s'embourbent les vieux comiques, sous prétextes récits "bon enfant", puisqu' enfin il surveille son style jusqu'à une maîtrise spéciale, menue et propre, excellente à dire ce qu'il veut sans plus.
Un fantaisiste: Jules Renard, Lucien Muhfield, La Revue blanche, janvier 1894.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.