vendredi 6 avril 2012

Paysannes

Ce n'est pas encore demain que la République aura pour elle toutes les paysannes.
Le paysan sort, va aux foires, cause un peu. La paysanne reste à la maison où rien de nouveau ne pénètre, et l'homme, rentré chez lui, ne raconte guère ce qu'il sait. La paysanne garde ses vieilles idées presque inusables. Elle n'oserait plus dire que le républicain assassine ou incendie, mais elle le croit coupable du reste.
(Jules Renard, l'Humanité, 28 mai 1904, repris dans les Bucoliques).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.