samedi 7 avril 2012

Journal du 7 avril 1909

Le fricot de Ragotte. Dans une casserole en terre cuite, deux ou trois morceaux de lard qu'on laisse fondre et qu'on retire  (il ne faut pas les laisser trop longtemps:  le lard,  étant vieux, surtout quand on ne tue qu' un cochon par an, donnerait le goût de rance), puis on mince  de l'oignon, de l'ail, de l'échalote, des carottes,  des pommes de terre, on verse dessus une potée d'eau, on jette une poignée de sel, on met le couvercle, et en voilà pour jusqu'à midi.
Les carottes ne cuisent pas aussi vite que les pommes de terre. Elles sont encore dures quand on sort le fricot sur la table.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.