mardi 24 avril 2012

Actualité littéraire

Deux ouvrages viennent de paraître:
- Journal particulier 1935, de Paul Léautaud, édité et annoté par Édith Silve, Mercure de France, 2012, 346 pages.
"Les passionnés de Paul Léautaud connaissaient son existence et désespéraient de pouvoir le lire un jour. Le voici enfin, cinquante-six années après la mort de l'écrivain, apparu comme un miracle: Le Journal particulier, 1935 vient d'être publié chez l'éditeur historique de Léautaud, le Mercure de France, maison pour laquelle il travailla durant plus de trois décennies."
- Pierre Louÿs/ Henri de Régnier, Correspondance 1890-1913, Bartillat, 2012, 404 pages.
 "Le point commun de ces deux amis, outre leur passion immodérée pour la poésie, est d'avoir aimé la même femme: la sublimissime Marie une des filles du poète parnassien José-Maria de Hérédia, qui avait publié sous le nom de Gérard d'Houville. Régnier l'avait épousée, Louÿs fut son amant officiel et le père de son enfant avant de convoler avec l'autre fille de Hérédia."
(Le Figaro littéraire, jeudi 19 avril 2012).

Addendum
"Paul Léautaud a 64 ans et il bande comme un bouc. Même au Bon Marché! Le contact des étoffes suffit à muscler son entrejambe. Il se juge d'une "jeunesse extraordinaire". Surtout quand, chez lui, à Fontenay-aux-Roses, ou chez elle, à Paris, il contemple Marie Dormoy, nue, "un vrai Renoir"... Le Journal particulier de l'année 1935, resté jusqu'à présent inédit, confirme qu'au déduit il est resté gaillard et que Marie Dormoy continue de l'inspirer."
(Bernard Pivot, Léautaud misanthrope érotomane, le Journal du dimanche, 22 avril 2012).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.