jeudi 9 février 2012

Le manuscrit de Poil de Carotte

Samedi prochain, à l'Hôtel des Ventes, ce sera jour de grand émoi pour les bibliophiles et de profonde émotion pour les admirateurs de Jules Renard.
Il y aura, cette année, onze ans que le grand écrivain nous a quittés, à quarante-six ans, en pleine maîtrise, et très peu de temps après avoir publié Ragotte, un de ses chefs-d’œ uvre  les plus purs. [...]
Il a laissé de précieuses reliques, que Mme Jules Renard a conservées le plus longtemps qu'elle a pu.
On y verra aussi des exemplaires tout à fait rares des œ uvres de Jules Renard. Et l'on verra des manuscrits, mais quels manuscrits! celui de l'Écornifleur, de monsieur Vernet, de Ragotte, du Plaisir de rompre, du Pain de ménage, celui de Poil de Carotte! [...]
Voici la description du manuscrit de Poil de Carotte:
"266. RENARD (Jules). Poil de Carotte (Comédie en un acte représentée le 2 mars 1900 au Théâtre Antoine).
MANUSCRIT AUTOGRAPHE de 117 pages. Collationné avec l'imprimé, on y relève plusieurs passages interchangés au cours des scènes I à VI, la scène VII assez différente, et la scène IX  beaucoup plus longue et plus touffue. La dernière scène est ici recommencée plusieurs fois sur des pages supplémentaires, avec quelques variantes. Une de ces copies ainsi qu'un passage de la scène IX sont d'une écriture autre que celle de l'auteur.
En tête du manuscrit, plan de la comédie, établi scène par scène: très intéressant document calligraphié avec soin par Jules Renard.
On  y a ajouté une liasse de notes pour Poil de Carotte contenant 58 pages autographes dont quelques-unes écrites au crayon; elles renferment les études des principales scènes de cette comédie, des retouches nombreuses et minutieuses pour garder les personnages dans le cadre exact de leur rôle, sans une notation, sans un mot inutiles. Ces pages présentent un grand intérêt documentaire, au point de vue de la méthode de travail de Jules Renard.
Ces feuillets, de format in-4, écrits au verso seulement et détachés sont contenus dans un carton toile grise avec attache." 
[...] Tristan Bernard, Comoedia, 9 février 1921.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.