vendredi 17 février 2012

Bonne nouvelle sur Paul Léautaud

Lu dans le Figaro littéraire d'hier:
Inédit  On l'attendait depuis des décennies: Le Journal particulier - 1935- de Paul Léautaud qui n'avait jamais été publié va enfin paraître.
À ce jour, seule l'année 1933 était disponible. L''écrivain décédé en février 1956, n'avait pas souhaité le dévoiler de son vivant. En particulier à cause d'anecdotes croustillantes - il est beaucoup question de sexe. Marie Dormoy, sa maîtresse, devenue légataire universelle, rencontrée le 13 janvier 1933 dans le hall du Mercure de France, n'avait pas non plus œ uvré à sa publication. On la comprend: elle est souvent citée. "Elle découvrit au sein même de ce Journal des évocations et des descriptions parfois très crues de la liaison qu'elle entretenait avec lui depuis le 4 février 1933", dit-on au Mercure de France qui mettra ce texte en vente le 20 mars. Edith Silve qui détient le manuscrit, a décidé de partager avec les lecteurs les épisodes restés inédits de la relation amoureuse " complexe, forte et fragile à la fois" de Léautaud et de Marie Dormoy. Elle présentera donc et annotera cette édition.
(Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire, jeudi 16 février 2012).
Nota: Nous serions particulièrement intéressé que, dans sa préface, Madame Edith Silve nous explique par quel chemin ce manuscrit est parvenu en sa possession et pourquoi elle ne l'a pas publié plus tôt. T.J.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.