lundi 25 mai 2015

Actualité littéraire

Paul Verlaine, de Stefan Zweig, traduit de l’allemand par Corinna Gepner, Le Castor Astral, 156 p., 14 €.
L'auteur d'Amok a tellement écrit qu'on n'est pas surpris de découvrir un nouvel inédit. Dernier en date, la biographie consacrée à Paul Verlaine. A la vérité, "biographie" n'est pas le mot qui convient, il s'agit d'une analyse de l’œuvre à l'aune de son caractère. L'incipit donne la clé de la démarche de Zweig: "Les oeuvres des grands artistes sont de muets témoignages des vérités éternelles." Paul Verlaine n'est peut-être pas une biographie mais le texte reste un document exceptionnel que les français peuvent enfin découvrir. [...]
Avec Verlaine, il a la dent dure, très dure. On peut résumer ainsi son travail: oil adore l'oeuvre du poète, il déteste l'homme.
(Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire, jeudi 21 mai 2015, p. 6.)
Dans cette rencontre au sommet, tout porte à croire que Zweig est l'auteur et Verlaine le sujet. Or le rapport de force est plus équivoque. La vie du poète produit sur le jeune écrivain autrichien l'effet d'un répulsif, c'est-à-dire aussi d'un révélateur. Le lecteur est surpris par le tour moralisateur que prennent volontiers les commentaires de Zweig. Si ce dernier se garde bien de prononcer lui-même la sentence, nous avons souvent l'impression de lire le rapport d'un expert psychiatre établi en vue d'un procès. Bien sûr, Zweig admire profondément les vers de Verlaine, mais il juge avec sévérité son existence erratique et sa personnalité versatile: "Verlaine était une masse molle dénuée de force et de résistance (...). Dès lors, sa vie n'était pas une ligne paisiblement ascendante, mais une succession d'effondrements et de catastrophes, de soulèvements et de purifications, qui se résolvaient dans un grand abattement."
(Eric Chevillard, Le Monde des Livres, vendredi 22 mai 2015, p. 10.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.