jeudi 15 janvier 2015

Journal du 15 janvier 1889

Il y a une chose qui m'a toujours stupéfié: c'est l'administration universelle des lettrés d'élite pour Henri Heine. J'avoue que je ne comprends rien à cet allemand qui a le grand tort d'avoir posé pour le Français. Son Intermezzo me paraît l’œuvre d'un débutant qui aurait voulu faire quelque chose de poétique. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.