vendredi 18 janvier 2013

La Bigote

"La Bigote" de M. Jules Renard à l'Odéon
Voici le thème de cette pièce: M. Lepic, maire d'une petite commune du Nivernais est un libre-penseur très fier d'être libre-penseur. Quant à sa femme elle est bigote.
Mlle Lepic est demandée en mariage par M. Paul Roland. Sa demande est agréée mais M. Lepic a le soin de lui expliquer que les bigotes sont haïssables, et que, lui, a fait particulièrement l'expérience des bigotes en vivant vingt et quelques années avec Mme Lepic.
Mlle Lepic, pour faire plaisir à son père, consent à se marier civilement, mais Mme Lepic s'adresse au curé de la paroisse qui intervient. 
La conclusion est que la vie dans le jeune ménage sera vraisemblablement celle qu'ont menée ses parents.
Tout se passe dans cette pièce en conversations ennuyeuses. M. Lepic, appelons-le M. Homais, n'a pas la verve de ce personnage de Flaubert bien que professant les mêmes opinions.
Mme Lepic peut être une de ces bigotes que les ecclésiastiques sont les premiers à fuir, mais il faut avouer que sa dévotion seule l'a peut-être aidée à supporter l'existence commune avec un raseur comme M. Lepic.
M. Renard ne l'a sans doute pas voulu mais en réalité le personnage du curé est le seul supportable.
(Paris-Centre (Nevers), 23 octobre 1909.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.