vendredi 16 septembre 2016

Journal du 16 septembre 1901

Le poisson tire le bouchon au fond de ses ténèbres.
La première fois qu'il sort de l'eau, il meurt.
La famille est assise et bavarde. Le soleil couchant se traîne, tout rose, sur le village. Le ciel se mire dans le canal. Quel besoin avez-vous de tuer de petits poissons que vous ne mangerez même pas?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.