jeudi 25 février 2016

Journal du 25 février 1901

Oh! cet incorruptible thermomètre qui monte toujours à la même heure. On en a chaud.
Et dire que, sans lui, on ne s'apercevrait peut-être de rien, et qu'à la campagne un enfant qui n'aurait que cette fièvre courrait dans les rues! C'est rageant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.