vendredi 12 février 2016

Incipits

- Arriverons- nous bientôt à cette maudite maison de campagne où nous devons tant nous amuser...où tu m'as promis une foule de plaisirs et de jolies femmes... une bonne table, des vins choisis, une société aimable, variée, un hôte sans façon, des jeux de toute espèce?
(Paul de Kock, Un charmant jeune homme)

Hélas! cher bien-aimé, me voici donc arrivée loin de vous. Je suis entrée avec une âme de prisonnière dans ce château, dont le seul mérite  à mes yeux est celui d'avoir bien l'air de la prison qu'il va être, pendant un affreux temps, pour moi.
(Paul Hervieu, Peints par eux-même)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.