mardi 2 février 2016

Incipits

Les enfants jouent dans le jardin et ce sera bientôt l'heure de la partie d'echecs quotidienne.
(Patrick Modiano, Une jeunesse)

Je ne suis rien. Rien qu'une silhouette claire, ce soir-là à la terrasse d'un café.
(Patrick Modiano, Rue des boutiques obscures)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.