lundi 5 octobre 2015

Intermède

La lune blanche...
La lune blanche
Luit dans les bois;
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée.../ Ô bien-aimée.

L'étang reflète,
Profond miroir,
La silhouette
du saule noir
Où le vent pleure../ Rêvons, c'est l'heure.

Un vaste et tendre
Apaisement
Semble descendre
Du firmament
que l'astre irise.../ C'est l'heure exquise.
(Paul Verlaine, La Bonne Chanson)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.