jeudi 25 juin 2015

Journal du 25 juin 1899

Les jeunes filles de Chaumot veulent toutes aller à Paris. Celles qui n'osent pas dire "à Paris", disent "en grande ville".  Elles veulent gagner de l'argent pour se marier.  Comme elles ne savent rien faire, elles ajoutent qu'elles feraient n'importe quoi, que ça leur est égal.
Elles ont un corsage plissé et une petite broche, les cheveux au vent, les pieds dans des savates, des mains propres et des ongles sales, des yeux frais, du rose aux joues, mais des dents inquiétantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.