samedi 13 juin 2015

Journal du 13 juin 1907

Je lui dis:
- Qu'est-ce qui vous ferait plaisir?
- Oh! il ne s'agit pas de me faire plaisir.
- Voulez-vous cent sous?
- Oh! non. Pas besoin.
- Prenez donc!
Je les cherche, et, justement, je ne les trouve pas dans mon porte-monnaie.
- Non! Non! dit-il obliquement. Je ne veux pas être à votre charge.
- Nous sommes tous frères!
- Enfin, quand vous voudrez... Ah!si on pouvait avoir quelques secours de ces fonctionnaires! J'ai toujours bien voté.
Il ne gagne pas vingt sous par jour à la Vauvelle. Il arrive trop tard et part trop tôt
- Quel âge avez-vous donc?
- Le même âge que vous.
- Vous croyez donc que j'ai soixante ans?
- Non, mais je sais bien que vous en avez quarante-trois.
- Et vous aussi?
- Oui, monsieur.
Philippe l'a toujours connu aussi vieux, même au moulin il y a vingt ans. il y était bien, mais déjà il n'en faisait qu'à sa tête.
- Ça ira comme ça  jusqu'au bout, dit-il, jusqu'à ce que je prenne le sac.
- Si vous avez besoin de quelque chose...
- De tout, répond-il.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.