samedi 7 mars 2015

Journal du 7 mars 1900

Samedi, très bien. Dimanche, le gros public rit trop. Lundi, Dumény me dit:
- Le public est froid, ce soir, mais dès les premières lignes de Poil de Carotte part.
C'est, à mon sens, la meilleure représentation. Le public a suivi comme dans une barque.
Le Bargy et sa femme viennent dans la loge d'Antoine. "C'est un chef d'oeuvre",  dit-il; mais Antoine trouve qu'on a mal joué et veut une répétition pour le lendemain.  C'est quelqu'un, qu'Antoine! Il donne de la vie au texte un peu mort de la scène entre Poil de Carotte et la servante. Il dit à Desprès:
- Oui! Vous avez été bien, mais vous jouez mal la pièce. Le Bargy me disait hier qu'il n'avait jamais vu jouer la comédie ainsi, et moi, je dis que je n'ai jamais vu de pièce aussi mal jouée. Elle est solide; sans ça, elle serait tombée.
Il ajoute qu'il a joué lui-même comme un cochon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.