mardi 31 mars 2015

Journal du 31 mars 1898

Dîner Rostand.
- Enfin, Renard, que feriez-vous à ma place, après Cyrano?
- Moi? Je me reposerai dix ans.
En réalité, je sens qu'il passe par dessus moi. S'il m'accordait du génie, il se trouverait sublime. Il y aurait toujours une petite nuance.
Où il travaille le mieux, c'est en chemin de fer, et même en fiacre. Le mouvement agite son cerveau comme un panier d'idées.
Il a cinquante sujets de pièces aussi merveilleuses que Cyrano.
Il aime tout du théâtre, jusqu'à des odeurs d'urinoir.
- Vous dites ça en riant!
- Je le dis en riant parce que c'est très sérieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.