mardi 6 janvier 2015

Journal du 6 janvier 1904

Dans le fiacre qui la remmène elle dit amèrement:
- Ces voyages-là ne laissent que du chagrin.
- Oh! maman!
- Je veux dire, ma chérie, qu'ils laissent un grand vide.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.