dimanche 7 décembre 2014

Journal du 7 décembre 1906

Mme Rostand. Reine, à l'hôtel du Quai-d-Orsay, à six heures, elle reçoit sa cour: hommes en habit, femmes décolletées, sans compter ce vieux bonhomme de neige d' Henry Bauër. 
Maurice Rostand, longs cheveux et culottes longues, fait des grâces. Il baise la main des dames, fait la cour à sa mère, l'embrasse dans le dos, ne veut jamais la quitter. Il aimerait mieux mourir que de la laisser venir seule à Paris.
Trouve Jules césar mal traduit, mal joué et bien monté.  A traduit lui-même la Samaritaine, en anglais, "rare merveille", dit sa mère.
Il aime moins son papa que ne l'aime son frère, qui est un scientifique, de génie aussi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.