jeudi 5 juin 2014

Journal du 5 juin 1909

Sée regarde volontiers dans les tiroirs, règle un cocher par la fenêtre, fait tournoyer sa canne au pied du lit d'un malade, parle haut et déplace un air considérable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.