lundi 14 avril 2014

Journal du 14 avril 1903

Le naturel d'Antoine quand, au milieu d'une répétition, la concierge lui apporte à signer un reçu de lettre chargée.
- Quand on répète votre pièce après avoir joué les autres, me dit Cheirel, ça fait du bien. La nuit, je pense aux répétitions. Je vous dit ça, à vous, l'auteur. Plus ça va, et plus je l'aime, votre pièce. Si je ne la jouais pas, j'aurais un grand chagrin. 
Antoine, qui lit son rôle, dit:
- Ne vous inquiétez pas! Je fais un travail de mémoire.
Il dit de Sainte-Hélène:
- C'était prévu! Çà  n'a marché ni bien ni mal.
- Qu'est-ce que dit le public?
- Il trouve ça emmerdant, et ça l'est. C'était. C'était prévu!
Il demande au machiniste qui place les chaises pour figurer le décor s'il se fout de lui, et il appelle le souffleur "monsieur".
Signoret a justement remarqué que Capus termine ses tirades par le mot "Voilà" d'un air de dire au public: " Arrange-toi avec ça!"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.