lundi 28 avril 2014

Actualité culturelle

Coup de théâtre à Fontainebleau
Après 150 ans de fermeture, la salle impériale construite par Napoléon III sera accessible aux visiteurs dès le 3 mai. Restaurée avec des gestes à l'ancienne, elle est encore fragile, mais authentique.
Avec ses drôles de sièges jaunes capitonnés, ses murs tendus de soie et sa moquette à motif de roses, le petit théâtre impérial de Fontainebleau donne une idée de ce qui fut le goût impérial. Le 3 mai, dix-huit mois de travaux après et près de 150 ans de fermeture, il sera ouvert à la visite.
On s'ennuyait ferme autrefois dans les cours impériales, n'étaient-ce les chasses, les jeux et les spectacles destinés à rompre le quotidien.  Napoléon III fit donc construire cette salle dans le château, en 1857, pour plaire à Eugénie et recevoir la bonne société. L'architecte maison, Hector Lefuel, créa une salle à la fois luxuriante dans ses décors (avec un balcon en fleurs peintes, un plafond allégorique  et des dorures) et  épurées dans ces lignes. 45 mètres sur 15, 400 places, dont une centaine debout.
(Claire Bommelaer, Le Figaro, vendredi 25 avril 2014, p. 27.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.