vendredi 4 octobre 2013

Le syndrome du hérisson

Animal doux, paisible et d'une placidité légendaire, le hérisson devient en revanche agressif dès que l'on s'approche du territoire qu'il occupe. Normal, il a mis si longtemps à y accéder. C'est d'ailleurs pour cela que Dieu, ou les dieux dans la tradition grecque, mais on ne sait pas encore lesquels, a doté le hérisson de poils piquants et de 36 dents pour dissuader celui qui entend le déloger.
Ce syndrome, désormais appelé syndrome du Hérisson, avait été, non pas découvert, mais quand même  astucieusement entrevu par Jules Renard, qui, du hérisson, disait déjà: "Il faut me prendre  comme je suis et ne pas trop me serrer." D'où l'expression: "qui s'y frotte s'y pique". C.q.f.d.
Sur le syndrome du hérisson, voir également cet article du 26 septembre 2013.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.