samedi 26 octobre 2013

Journal du 26 octobre 1904

C'est une grande joie pour Tristan que de lire le Bottin de province et de constater que neuf ou dix arrondissement n'ont pas de tribunal, ou qu'une ville a beaucoup plus d'habitants qu'on ne croirait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.