mardi 8 janvier 2013

Les Philippe

Il n'a pas de métier spécial; il sait seulement tout faire. Il sait conduire un cheval, panser le bétail, tuer un cochon, faucher, moissonner, fagoter, mesurer et empiler du bois sur le petit port du canal, jeter l'épervier, cultiver un jardin. Il sait faire le serrurier, le menuisier, le tonnelier, le couvreur et le maçon. Mais, quelque travail qu'on lui commande, il ne l'accepte qu'après avoir réfléchi. Je crains toujours un refus.
"Philippe, pourriez-vous réparer cette cheminée qui finira par tomber sur la tête de quelqu'un?"
Philippe regarde longtemps la cheminée, calcule ce qu'il faudrait d'échelles, de briques, de mortier, et dit: 
"Oh! ma foi, monsieur, c'est possible.
-Philippe, voulez-vous planter une pointe?"
Il observe l'endroit du mur que je désigne, la pointe, le marteau.
"Par Dieu, dit-il, tout de même il y aurait moyen."
(Jules Renard, Les Philippe)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.