vendredi 4 janvier 2013

Journal du 4 janvier 1900

Beaubourg. L'air d'un vieux petit employé de bureau qui aurait l'air jeune. Très touché parce qu'à tout le monde je dis du bien des Joueurs de boules... Voudrait, au théâtre, "allier le rire aux larmes". 
- Comme tout le monde, dis-je.
A trouvé, l'autre jour, sur les quais, son livre dédicacé à Paul Adam.
Fait une pièce avec la manie que l'homme de lettres a de faire de la littérature avec tout.
- Beau sujet, dis-je. Notre sujet.
Il dit qu'il n'a jamais joué aux boules, mais qu'il n'a pas commis d'inexactitude, et que les joueurs de boules parlent de son livre comme du livre de quelqu'un qui les connait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.