lundi 30 septembre 2019

L'Arrière-petit-fils de Jules Renard à Nevers

L’arrière-petit-fils de Jules Renard, Carl Hogsted-Renard, était présent lors de la cérémonie célébrant les soixante ans du lycée Jules-Renard. 
Témoignage. L'association des Anciens élèves et amis du lycée Jules-Renard avait mis les petits plats dans les grands pour le 60 e anniversaire de l'établissement neversois. Les élèves ont participé à la fête en exécutant plusieurs morceaux musicaux et en interprétant des extraits d' Histoires Naturelles de Jules Renard. Deux plaques en céramique représentant l'auteur ont été aussi dévoilées dans le hall et dans la salle des actes où était présentée une exposition d'une vingtaine de panneaux sur le lycée. L'invité d'honneur était l'arrière-petit-fils de Jules Renard, Carl Hogsted-Renard. 
Âgé de 58 ans, l'homme habite Copenhague où il exerce le métier de professeur de sport, de français, et de gastronomie. Il a profité de cet anniversaire pour offrir à l'association des photographies et des objets ayant appartenu à Jules Renard. 
Quelle place a tenu Jules Renard dans votre vie ? C'est ma grand-mère Marguerite, l'épouse de Fantec, fils de Jules Renard, qui m'a initié à son histoire. À Montfort-l'Amaury où elle avait son cabinet dentaire, il y avait le bureau de mon arrière-grand-père, son encrier, sa montre en or, etc. Ça représentait quelque chose pour moi. Paradoxalement, je suis tombé totalement par hasard sur la Villa Renard de Pougues-les-Eaux lors d'un voyage entre amis, après avoir pris la Nationale 7 pour partir à l'aventure. Je comprenais que mon aïeul était quelqu'un d'important mais c'est en venant ici durant différents séjours que je me suis aperçu qu'il était plus que ça. 
Avez-vous étudié les textes de Jules Renard ? J'ai bien entendu essayé mais c'est très difficile pour moi avec une éducation danoise, où la littérature est complètement différente. Je n'avais pas les codes pour tout comprendre tout simplement. J'ai même essayé d'impliquer mes amis au Danemark à l'adolescence, ils n'ont pas compris non plus. 
Que ressentez-vous en ce jour de commémoration ? Je suis honoré d'être ici évidemment. Dans des cas comme ça, je ressens que Jules Renard est encore un peu vivant, ça fait plaisir. C'est sympa d'avoir quelqu'un de sa famille qui a une place à Paris à son nom, des noms de rues et un lycée. Et puis, je rencontre des passionnés de mon arrière-grand-père et eux m'apprennent des choses sur Jules Renard, moi je ne peux rien leur apporter. « Ma fille Théodora, qui est journaliste, semble vouloir travailler sur son arrière-arrière-grand-père » 
Quels sont vos projets vis-à-vis de l'histoire et l'œuvre de Jules Renard ? Ma grand-mère et ma mère m'ont toujours poussé à reprendre le flambeau sans que je ne me considère obligé. Malgré tout, nous allons essayer, avec mon neveu français, de proposer des traductions en danois d'extraits d' Histoires naturelles, celles existantes n'étant pas bonnes. 
(Le Journal du Centre, 29 septembre 2019)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.