dimanche 22 mai 2016

Journal du 22 mai 1891

Vu ce matin Barrès. La conversation sur Mallarmé. Cela rapportera des millions, le Grand Œuvre.  Mallarmé disant à sa femme et à sa fille: "Maintenant, vous pouvez y aller: je suis sûr de moi", et les deux femmes ont jeté par la fenêtre quelques sous.
- Mais où en êtes-vous du Grand Œuvre? lui dit Barrès.
- Tenez! dit Mallarmé en lui montrant sur sa table un amoncellement de papiers.
Il s'absente, et Barrès, curieux, feuillette: les copies des élèves de Mallarmé!
On ne peut pas fréquenter Mallarmé sans avoir du génie.
Une réunion des Symbolistes d'après Barrès. Dîner glacial. "Le continuateur de Pascal: Théodore de Banville", dit Morin. Éclats de rire. "Si nous ne voulons pas nous prendre au sérieux, allons-nous-en! dit l'un d'eux.
Finie, la forme du roman. Barrès méprise les paillettes de l'esprit. Ne refera plus de Renan et a préparé un "Taine en voyage" qu'il ne publiera pas.  N'aime que les idées, la métaphysique, qui le grise, et dont on peut jouir sans comprendre.
Prépare des dialogues à la Sénèque.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.