mercredi 23 mars 2016

Journal du 23 mars 1905

Au jardin d'acclimatation. Le cheval nain, "le plus petit qu'on ait trouvé", explique le vilain nain qui le garde.  Quoique petit, il est bien fait.  Le nain, une bague au doigt, est heureux d'avoir un cheval à sa taille, mais il est encore plus fier de faire aller et venir la girafe derrière sa grille en l'appelant "Paule".
Un nain: une poire qui se serait racornie en pomme.
Tous ces oiseaux étranges donnent envie de voir un merle.
Le mâle toujours plus beau que la femelle.
Au milieu de ces oiseaux exotiques, les poules ont l'air de braves honnêtes femmes.
Au moindre rayon de soleil, un aigle se cache dans un coin d'ombre de sa cage.
Le Cygne au ventre plat semble glisser sur l'eau comme sur une table.
Il faut le voir filer quand un petit canard lui flanque une poursuite.
Plantes de serre: plantes à l'hôpital.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.