mardi 1 mars 2016

Incipits

Martin Tressan ouvrit sa fenêtre sur la nuit orageuse, immobile et opaque, de juillet et passa sur son balcon de bois.
(Léon Daudet, Le sang de la nuit)

Le 10 août 1584, à cinq heures du matin, la nef le Triton, capitaine Blacknaff, quittait, toutes voiles gonflées, le port de Douvres, à destination de Rotterdam, où elle allait chercher des épices.
(Léon Daudet, Le voyage de Shakespeare)

Le grand-oncle de mon aïeul avait fait voir, dès son enfance, une furieuse passion de voyager; mais, par une suite de circonstances étrangères à cette histoire, il était arrivé à l'âge de soixante ans, sans avoir jammais poussé plus loin que Montmartre.
(Octave Feuillet, Vie de Polichinelle et ses nombreuses aventures)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.