mercredi 15 juillet 2015

Journal du 15 juillet 1909

- Pardon! Pardon! me dit maman.
Elle me tend les bras et m'attire à elle.
Elle tombe aux pieds de Marinette qu'elle a méconnue, elle se jette au pied d'Amélie, ses deux filles.
Aux "Pardon! Pardon! " Je ne trouve à répondre que "je reviendrai demain".
Ensuite, elle se donnait de violents coups de poing à la tête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.