lundi 17 novembre 2014

La bicyclette au temps de Jules Renard

1890. Dunlop remplace les bandages pleins par des tubes creux gonflés d'air. Le marché de la bicyclette décolle.  Mais il faut attendre l'invention du pneu démontable et de la chambre à air par Michelin, en 1891, pour qu'elle devienne un phénomène de société, la petite reine. En ville, surtout, elle procure au Français moyen même liberté, même possibilité d'évasion qu'offre aux privilégiés la possession d'un cheval. Enfin, chacun peut aller où il veut, quand il le veut! dès lors, on délaisse le théâtre et les vêpres au profit des promenades dominicales à bicyclette. On en arrive à négliger le piano et les cigares. Bientôt, les casquettes de cyclistes remplacent les chapeaux melon.
(Alain Frerejean, Les Peugeot, deux siècles d'aventure, Flammarion, p. 50.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.