lundi 13 octobre 2014

Réédition de Poil de Carotte

Le Figaro du 8 octobre 1915 se réjouit de la réédition du chef-d'œuvre de Jules Renard, à un prix très raisonnable: 50 centimes. «Ce délicieux roman, le chef-d'œuvre de Jules Renard, reparaît, aujourd'hui, en librairie. Il reparaît en un délicieux volume. Il reparaît sous une très jolie couverture illustrée en couleurs signée Albert Guillaume. Il reparait au prix infime et extraordinaire de cinquante centimes. Oui, de cinquante centimes seulement. En effet, Poil de Carotte est republié par Select-Collection, cette collection de romans que l'éditeur Flammarion avait commencé à publier peu de temps avant la guerre et qui offre aux lecteurs à un prix invraisemblable tous les chefs-d'œuvre des maîtres du roman contemporain. 
Au prix de cinquante centimes, Select-Collection avait déjà publié: Rose et Ninette et Tartarin de Tarascon d'Alphonse Daudet, Thérèse Raquin et Madeleine Férut d'Emile Zola, Madame André et Césarine de Jean Richepin, La Petite Dernière et Les Amours d'Estève d'André Theuriet, Les Vacances d'un jeune homme sage de Henri de Régnier, A table d'Henri Lavedan, […] et tant d'autres œuvres passionnantes, émouvantes ou souriantes. Select-Collection publie aujourd'hui Poil de Carotte. N'est-ce pas un choix merveilleux? Et n'est-il pas particulièrement agréable de penser, en ce moment, que c'est grâce à des efforts de ce genre de l'édition française que les meilleures œuvres de nos plus grands écrivains peuvent être répandues partout à l'étranger, à des prix qui les mettent à la portée de toutes les bourses?...» écrit Le Figaro du 8 octobre 1915. 
(le figaro.fr, 8 octobre 2014)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.