jeudi 30 octobre 2014

Jules Renard vu par André Rouveyre

Ses écrits [de Paul Léautaud] de mémorialistes sont à l'opposé de ceux des Goncourt, tellement plus à superficie de tout intérêt aux lettres, et tellement loin d'être trempés de la vivante humanité qui anime les siens. Le contraire aussi de ceux de Jules Renard, cet entêté morose, et qui tint si curieusement et si bien boutique de sa bile.
(André Rouveyre, Choix de pages de Paul Leautaud, Éditions du Bélier, 1946, p. 208.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.