mercredi 22 octobre 2014

Journal du 22 octobre 1896

Comme préface, se mettre devant la glace, tirer son âme au jour et faire son portrait. Intituler ça Ma Psyché et en faire un livre à 4 francs pour le Mercure de France.
Ma Psyché. - Eh! bien, non! Je n'aime pas ma femme. Je n'aime pas mes enfants. Je n'aime que moi. Il m'arrive de me demander: "A leur mort, qu'est-ce que j'éprouverai?" Et je n'éprouve rien, du moins par avance, rien, rien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.