mercredi 14 mai 2014

Qu'est-ce qu'une nation? au temps de Jules Renard

Qu'est-ce qu'une nation? Peut-elle accueillir ceux qui viendraient de l'extérieur, dans l'idée d'en faire partie?  À l'heure de l'Europe, les réponses apportées par le philosophe et historien français, Ernest Renan, donnent à réfléchir.
"Une agrégation d'hommes, saine d'esprit et chaude de coeur, crée une conscience morale qui s'appelle une nation. Tant que cette conscience morale prouve sa force par les sacrifices qu'elle exige l'abdication de l'individu au profit d'une communauté, elle est légitime, elle a le droit d'exister. Si des doutes s'élèvent sur ses frontières, consultez les populations disputées. Elles ont bien le droit d'avoir un avis dans la question. Voilà qui fera sourire les transcendants de la politique, ces infaillibles qui passent leur vie à se tromper et qui, du haut de leurs principes supérieurs, prennent en pitié notre terre à terre."
- Ernest Renan, Qu'est-ce qu'une nation?, conférence à la Sorbonne, 1882 - .
(Gauthier Ambrus, Le Temps (Genève), samedi 22 février 2014, p. 40.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.