mercredi 7 mai 2014

Journal du 7 mai 1908

Elle était folle. L'hiver de 70-71, elle passait la nuit dehors. Elle mettait tous ses papiers sous un toit de quelques fagots. Le matin, elle chantait au soleil levant.
Cet hiver-là, Philippe portait de la paille  aux bestiaux, il avait chaud sous la paille et revenait gelé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.