mardi 13 mai 2014

Journal du 13 mai 1895

Mme Rostand devine  d'instinct si une chose est bonne ou mauvaise.Elle ouvre un livre, lit deux pages, est fixée, et ne se trompe jamais. Seulement en vers. dit qu'elle ne se connait pas en prose. Elle aime aussi Renan. Lecomte de Lisle l'aimait beaucoup. Elle  l'aimait beaucoup aussi, mais pas son talent, ce qui la rendait malheureuse. Elle ne pouvait pas lui faire de compliments: C'était plus fort qu'elle. Elle a fait un volume de vers, oui. Elle n'en parle plus. Elle tâchera d'en retrouver un exemplaire pour moi. elle ne s'emporte que dans les discussions littéraires. Elle ne peut pas se retenir: c'est encore plus fort qu'elle. elle n'aime pas le vague. Elle aime les choses profondes et originales, extravagantes autant qu'on voudra, mais précises.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.