lundi 10 mars 2014

L'Amérique au temps de Jules Renard

Actualité littéraire.
Il fait froid. Les paysages glacés et venteux sculptent les caractères et les destinées. Les phrases elles-mêmes tentent de se tenir chaud, en se serrant les unes contres les autres, car rien, ici, ne court bras tendus vers une vie sans offrande. Le sobre et âpre roman d’Édith Wharton (1862-1937), merveilleusement bien traduit de l'américain par la romancière Julie Wolkenstein, raconte une lutte à ciel ouvert entre passions et prisons.
L'histoire se déroule dans une localité imaginaire de la Nouvelle-Angleterre. les gens sont multiples et pudiques. Ils travaillent dur...
(Marie-Laure Delorme, Le Journal du dimanche, 9 mars 2014, p. 38.)
Ethan Frome, par Édith Wharton, traduit par Julie Wolkenstein, P.O.L. 220 p.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.