mercredi 26 mars 2014

Journal du 26 mars 1905

La Duse dans la Femme de Claude, une pièce où Dumas fils a été particulièrement toc.
J'attendais la mélancolie souffrante, la finesse: c'est de la force, un peu celle de Guitry. Jeu de bras, jeu de mains. Une Réjane plus puissante, moins les trucs, et, à ma surprise, beaucoup d'attitudes théâtrales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.