jeudi 13 février 2014

Journal du 13 février 1895

Hier, Rod me racontait la lamentable odyssée de Duchosal à Paris. Comment ce cul-de-jatte manchot a-t-il pu y arriver et y circuler? En se traînant. Il est allé voir Rod à Auteuil, et, dit Rod, il n'a fait que tousser, cracher et se moucher dans sa serviette. Et, comme un autre sourd était venu de Genève à Paris (ils ont tous la manie de quitter Genève, dit le genevois Rod), Duchosal a eu un mot sublime, dit encore Rod: " Comment peut-il venir à Paris, lui, un infirme!" Et le pauvre Duchosal comptait sur des arcs de triomphe, lançait de tous côtés des télégrammes: "je suis à Paris. Je vous attends à l'hôtel de..." Mais ses amis le fuyaient comme la peste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.