vendredi 17 janvier 2014

L'humour au temps de Jules Renard

Oscar Wilde envoie à George Bernard Shaw deux places pour l'une de ses pièces, accompagnées du petit mot suivant: Je vous envoie deux places. Vous pourrez ainsi amener un ami... si toutefois vous en avez un."
Shaw le remercia alors alors de cette façon: "Merci pour les places que vous m'avez fait parvenir. Désolé, je ne suis pas libre ce soir-là, mais je viendrai à la seconde représentation...si toutefois il y en a une."
( Cité par Xavier Darcos, Oscar a toujours raison, p.124, Plon.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

En publiant un commentaire sur Jules Renard, vous vous engagez à rester courtois. Tout le monde peut commenter. Les commentaires sont publiés après modération (Pas de langage SMS), Merci.